Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

12 mars 2018

Les Ogres de Barback / Le Bal Brotto Lopez - Quercy-Pontoise

Les Ogres de Barback représentent le sens de cette belle vie. Celle du partage, de l'ouverture, de la fraternité, du respect, de l'amitié, de l'amour. Les Ogres c'est une musique qu'ils propagent comme une contagion. Un virus pour devenir un peu plus grand.


A chaque coups d'oreilles c'est la même chose pour moi. Je pars parcourir un autre chemin. Et quasiment souvent, c'est un voyage merveilleux. Aujourd'hui mes oreilles se posent sur cet album live Quercy-Pontoise. Après une grosse année 2017 qui les aura vu reformer Un Air, Deux Familles avec Les Hurlements d'Léo, pour une tournée et un album live, puis sortir un album hommage à Pierre Perret en s'entourant d'une vingtaine d'autres artistes, Les Ogres de Barback jamais rassasiés, sont reparti à l'assaut d'un nouveau projet collectif avec Cyrille Brotto et Guillaume Lopez, et permettre d'enjoliver les influences chansons et tziganes des Ogres à une saveur occitane, une chaleur de Méditerranée, pour une musique universelle pour une musique ouverte sur le monde !
L'album commence avec le très joli Cor Adobat (Coeur arrangé). Je comprends très vite que les six membres de la troupe vont jouer au chat et à la souris avec les codes et les émotions. Chants en français ou en occitan dans une constellation d'instruments : Accordéon évidemment, trombone, guitare, scie musicale, contrebasse, soubassophone, piano, cornemuse, flûte offrant une palette sonore exceptionnellement riche où chaque instrumentiste va exprimer toute sa virtuosité. Une aubaine pour le public de Cergy-Pontoise (Je crois que le titre de l'album fait référence à la rencontre entre la fratrie Burguière et le duo Brotto/Lopez) d'où est enregistré le concert. Un album pour le live, un album pour chanter, pour danser, pour taper des mains, le cœur envoûté entre rêves et énergie. Un album pour se poser aussi. Fermer les yeux et s'ouvrir à d'autres cultures. Comme le font si bien Les Ogres de Barback depuis plus de vingt ans en laissant la possibilité de laisser une place à des copains de passage. Comme sur la dernière chanson de l’album, Lo pont de Nantas / Amazone, qui accueille les chanteurs languedociens Aqueles et la violoniste Alexandra Lacouchie. Un dernier titre qui résume parfaitement ce projet. Celui de permettre aux autres de s'exprimer, dans un doux parfum de partage et de poésie.


Pour vous mettre un peu plus dans l'ambiance, n'hésitez donc pas à vous procurez l'album ou, encore mieux, de les retrouver sur les routes.

Tracklist
01 - Cor adobat (Coeur arrangé)
02 - Vous m'emmerdez ! Que m'enmerdat
03 - Dejol pont
04 - Latchoska - Dos miné - Lo rainal
05 - Femme du guerrier
06 - Toi jamais - La thouxéenne - Luqu
07 - Leu soi perdut sense tu
08 - Mon pays
09 - C'est peut-être
10 - Condkoï
11 - Adam - Pas bien
12 - Lo pont de Nantas - Amazone

16 mars 2018
Irfan

/www.lesogres.com
www.facebook.com/lesogresdebarback

avatar
isa
12 mars 2018 à 20:25

Le partage, c'est vraiment un mot qui caractérise parfaitement Les Ogres de Barback. J'ai le CD de leurs 10 ans, avec la fanfare du Belgistan. Il y a eu effectivement le projet Un air, deux familles avec Les Hurlements de Léo (comme j'aurais aimé les voir en live !) Et ce nouveau projet...
Et sur leurs concerts, ils n'hésitent pas non plus à partager avec les atres artistes. La dernière fois que je les ai vus, c'était avec Les Pinailleurs (groupe de mon cousin Julien) en première partie, et ils les ont invités à chanter avec eux Rue de Paname. Quel bonheur et quelle émotion de voir mon cousin aux côté de Frédo le temps d'une chanson.
Bonne musique, partage, générosité... Et à écouter l'extrait, j'ai l'impression que les titres partagés avec le Bal Brotto Lopez donnent encore plus envie de danser (si cela est possible) que les chansons des Ogres seuls.

Reply
 
© since 2014
-->