Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

17 janvier 2018

Didier Wampas - Taisez moi

Oh, j'ai retrouvé une vieille chronique dans un tiroir. Voilà une formidable occasion de replonger dans le premier album solo qui est beau. Aussi beau que du beau. 


L'électricien à la RATP et leader depuis vingt-cinq ans d'un des plus charismatiques groupes punk français, a embarqué en solitaire dans le paysage musical français en novembre 2011. Exit les guitares barbelées et refrains criants, Didier sans ses Wampas, ça donne un disque très surprenant. Une voix posée vient, en effet, nous parler de chansons romantiques à la tonalité très sixties, d'auto-dérision narguant des histoires simples, touchantes, authentiques à l'image de ce chanteur hors-norme.

D’entrée de jeu, La Propriété c’est du Vol est accrocheur et annonce un bel album. On y reconnaît la touche de l'artiste, textes efficaces, refrains chantants, chœurs... dans le style de Rimini des Wampas tant adulé... si on adhère alors c'est gagné. Éternellement me renvoie dans les années 60, au temps des yéyés (non je ne suis pas si vieux oh ! juste un peu éclectique), une chanson d'amour simple, mais on n'en demandera pas plus, la satisfaction est là. Si vous en voulez plus, direction la piste 3 avec Magritte, musicalement c'est une claque. Ray-ban sur le nez, col de chemise ouvert, direction la piste de danse ! Ce que j'admire chez lui, c'est qu'il est la preuve vivante qu'on peut éviter d'attraper le melon avec le succès, dans ce sens Punk Ouvrier sonne comme une autobiographie. Un peu de nostalgie avec Le Mans, Didier Wampas est touchant et les sensibles n'en resteront pas insensibles (Je me comprends). Karmann me fait penser à Archimède avec vingt-cinq ans de plus. Dans cette chanson Didier Wampas rend un bel hommage à un vieux pote décédé et encore une fois c'est touchant. Des hommages il en donne, notamment avec la chanson Chanteur de Droite pour Michel Sardou. Parait qu'elle fait polémique ? Voyons Michel, pète un coup ! Didier il n'est pas vraiment sérieux, il reste authentique... D'ailleurs il ressortira ses vieilles guitares barbelées sur Par dessus la troisième corde. Ça fait beaucoup de bruit mais pas pour longtemps car après il y a Mais je sais très bien, une ballade/guitare sèche. Si tu l'écoutes en plein après-midi de juillet et qu'il fait trente-six degrés dehors, c'est la sieste garantie, mais c'est beau, vraiment. Comme l'apparition des cordes sur La folle de Marjevols ma petite préférée. Magique nous donnera l'envie de danser un slow envoûtant et fiévreux... 
Magique
j'aime tes baisers
Ils sont magiques
Comme le serait la plasticité mentale
Qu'on aurait choisi de vivre
Toi et Moi


Des thèmes variés, une plume affûtée, un chanteur qui se fait plaisir, des arrangements musicaux assez larges et finalement un ensemble cohérent qui offre un album solide et équilibré qu'on se repasse violemment en boucles avant de savourer encore plus à la sortie de son deuxième album Comme dans un garage en 2013, accompagné des monstrueux Bikini Machine. Une claque magistrale. Prochaine étape le Québec et l'album Didier Chappedelaine & Ses Maudits Français, reprise de country québécoise. Je ne l'ai pas fait, mais j'ai hâte de le découvrir.

Tracklist
01 - La propriété c'est du vol
02 - Eternellement
03 - Magritte
04 - Punk ouvrier
05 - Le Mans
06 - Karmann
07 - La folle de Marjevols
08 - Chanteur de Droite
09 - Par dessus la troisième corde
10 - Mais je sais très bien
11 - Magique
12 - Ainsi parlait Didier Wampas

17 octobre 2011
Label Gemini Vid


www.facebook.com/didierwampas
www.wampas.com

12 janvier 2018

Mika Hary - When Morning Comes

En prélude de la sortie d’un premier album prévu en ce début 2018, Mika Hary a sortie en octobre dernier un EP bourré de gourmandises et de promesses. Cinq titres pour réveiller nos papilles en attendant la suite...


Cette voix tombée du ciel me fait penser à la douce Lisa Hannigan. Tellement amoureux du timbre aérien de la chanteuse irlandaise, c'est sans surprise que je tombe sous le charme de celui de la jeune israélienne. When Morning Comes est un premier extrait bien efficace. La quiétude de l'univers feutré de la chanson me berce, je succombe. Un premier EP élégant aux premières écoutes où l'on retrouve également une reprise de Georges Moustaki qu'il chantait en duo avec la grande et belle Barbara : La dame brune, ici interprétée en français et en hébreu. « Cette chanson est très importante pour moi. », raconte Mika. « D’abord parce qu’elle symbolise le lien entre la France et l’Israël. Peu de français le savent, mais beaucoup de classiques de la chanson française ont été traduits en hébreu et sont devenus des tubes chez nous ! Par ailleurs, cette chanson m’a amenée à découvrir l’immense talent de Barbara – une chanteuse qui me fascine tellement. Elle avait une présence incroyable à l’écran et sur scène. A chaque fois que je chante ce titre, je pense à ses performances exceptionnelles et je suis pleine de joie et d’admiration. » Et la reprise est également une performance exceptionnelle qui me rempli d'admiration. (à écouter ici
Les autres titres de l'EP, me baigne dans un univers mélancolique et fragile, me transportant dans un voyage musical pop-jazz avec légèreté, de façon à vous donner le frisson et vous coller irrémédiablement un sentiment d’apaisement. Il est de ces artistes qui vous touchent de par leur simplicité, et vous donnent inexplicablement un sourire béat. C’est un peu ce à quoi parvient Mika.


En cinq titres seulement, Mika Hary nous ouvre les portes d’un univers sensible et poétique, dont il va falloir découvrir sans retenue.  

Tracklist
01 - When Morning Comes (album version)
02 - Just This Once
03 - La Dame Brune (avec Eran Weitz - Live acoustique)
04 - Sunny Came Home
05 - Nishmati
06 - When Morning Comes (radio mix)

21 octobre 2017
BMG

www.facebook.com/mika.hary
www.mikaharymusic.com


7 janvier 2018

Chapelier fou - Muance

Ce qu'il y a de bien avec Chapelier fou, c'est que tout est doux. Une bonne dose de mélodies rassurantes, feutrées comme la bande-son d'un vieux rêve. Muance, son dernier album plaira autant aux amateurs du genre, qu'aux esprits trop rêveurs et très ouverts.


Entre délicatesse et poésie, originalité et suspension dans le temps, Chapelier fou est revenu en octobre dernier avec son nouvel album, son violon et ses sonorités électro sous le bras pour le plus grand plaisir de mes oreilles unanimes. Reconnaissable entre mille, le messin semble atteindre la perfection, tant ses compositions s'enrichissent de titre en titre. C'est la conclusion que j'en tire aux écoutes excessives de ces onze morceaux qui compose Muance. D'une aisance et d'une souplesse remarquables, Chapelier fou propose des morceaux aux mélodies si fluides que je m'enlise dedans les jours gris, les écouteurs dans les oreilles, l'âme errante par-ci, par-là. Dès lors tout devient bluffant de beauté autour de moi. Je plane dans des mélodies un peu lounge, un peu ambiant, un peu speed, un peu urbaines, un peu oniriques, un peu génériques, un peu feutrée, un peu douces, un peu berceuses, et ces mélodies me rendent un peu nostalgique, un peu mélancolique, un peu heureux, un peu joyeux, un peu de tout ça pour beaucoup d'optimisme et d'enthousiasme. 


Muance s'écoute pour se laisser absorber de sonorités à la fois sensuelles et déstabilisantes, d'ambiances synthétiques à la fois invitantes et enivrantes. Une jolie découverte, dont je suis touché par son élégance.

Tracklist
01 - Philemon
02 - Oracles
03 - Artifices
04 - Stiiitches
05 - Antivalses
06 - Guillotine
07 - Temps utiles
08 -Les octaves brisées
09 - Cavalcade
10 - ALK
11 - Super hexacordum

20 octobre 2017
Ici d'ailleurs

www.chapelierfoumusic.com
www.facebook.com/chapelierfou

4 janvier 2018

Christian Olivier - Prévert

Voilà deux artistes en équilibre sur le fil de mon horizon. Voilà un album flambant de quelques lueurs de mots familiers, il y a de la poésie dans l'air sur fond de musique qui ravive toute chose. Et pourtant, même satisfait d'avance, je glisse de surprises en émerveillements.


Sobrement intitulé Prévert, Christian Olivier met en musique les textes du poète. Une belle rencontre. Une fusion évidente, tant la voix du chanteur colle magnifiquement aux mots de l'auteur. Des textes accompagnés idéalement de musiques dépouillées qui ne s’imposent jamais, restant derrière les mots pour les laisser dans la lumière, s'envoler vers nos âmes.
L'album commence sur Pour toi mon amour, un texte profond, que j'avais définitivement aimé par la version de Thomas Fersen sur son premier disque Le bal des oiseaux. Ici, la présence d'une lame sonore bouleverse, apaise, m'aspire dans l'essentiel : L'oeuvre de Jacques Prévert. J'étais posé dans mon canapé, l'album dans le mange-disque, et à la fin de la chanson je me suis levé et je suis allé chercher mon vieux livre de poche Paroles jauni par le temps et l'usure de mes doigts sucrés d'enfant, puis gras d'adolescent, puis usés d'adulte... S'ensuit Tant bien que mal, et nous ramène musicalement un peu plus vers l'univers Têtes Raides. Au grand plaisir des oreilles ! Sans surprise, je savais que les émotions seraient aux rendez-vous. Comme avec Barbara. Une version guitare acoustique, un piano timide, si belle, si douce, si simple, si poétique, si vraie, si intense. Au cinquième morceau on en viendrait déjà à remercier Christian Olivier pour l'homme et l'artiste qu'il est, pour le bonheur qu'il offre, pour cette culture qu'il propage... Pater Noster, j'aime bien, mais j'ai tellement consommé la version du grand Serge Reggiani naviguant sur un orgue de barbarie puissant que je ne pourrais lui être infidèle... Celle de Christian Olivier est totalement différente, métallique et mystique avec ce refrain oooh oooh génial. Voilà ce qui fait l'un des charmes de l'album, cette puissance de ces musiques si prenantes et pourtant si discrètes dans le seul but que celui de mettre en avant la prose versifiée de l’auteur de Les feuilles mortes. D'ailleurs le voilà LE chef d'oeuvre. À mi-chemin du disque, Yolande Moreau apparaît. La formidable actrice devient une bouleversante chanteuse. J'ai le cœur qui aime. J'ai le cœur qui... Trompette, scie musicale, guitare acoustique m'emporte dans un tourbillon de mots et d'émotions... On retrouve la Yolande que l'on connaît dans un slam improbable sur fond de violoncelle dissonant dans Rain Song, et puis je disparais dans les mélodies, dans le chant d'Olivier et les mots de Prévert, préférant arrêter toute vie sociale et tâche quotidienne, pour mieux avaler ces textes si forts (L'ordre nouveau), si prenant (Rue de Seine), si tendre (Cet amour) et puis revenir dans la vie, avec l'agréable impression d'avoir nourri mon âme, le sourire, un sifflement entêtant en tête avec Le concert n'a pas été réussi. Cet album oui. Oh oui.   


Avec ce somptueux hommage brillant et poignant à Jacques Prévert, Christian Olivier livre un album en parfaite symbiose avec son univers et celui de l'auteur. Un délice.

Tracklist
01 - Pour toi mon amour
02 - Tant bien que mal
03 - Étranges étrangers
04 - Chant Song
05 - Barbara
06 - Pater Noster
07 - Les feuilles mortes
08 - Rain Song
09 - L'ordre nouveau
10 - Les belles familles
11 - Rue de Seine
12 - Citroën
13 - Cet amour
14 - Pour la batterie
15 - Le concert n'a pas été réussi

24 novembre 2017
Fontana, Mercury Music Group

www.facebook.com/christianolivieroff
www.christian-olivier.net

3 janvier 2018

Guillaume Poncelet - Quatre vingt huit

Des boucles de piano qui tombent en cascade dès mon deuxième jour de l'année. L'écho des touches résonne dans une quiétude réconfortante et hypnotique. C'est impossible d'en sortir indemne après l'écoute d'un album si beau. 


Dans l'ombre des studios, Guillaume Poncelet compose, arrange et enregistre pour des artistes tels que Gaël Faye, Oxmo Puccino ou encore Ben Mazué. Il revient aujourd'hui pour un retour à l'essentiel avec un premier album Quatre vingt huit. Enregistré à corps ouvert, avec un piano droit, l'instrument de ses premières compositions.
Mélancoliques, obsédants, sincères, irrésistibles, enivrants... Quatorze morceaux aux ordres d'un piano céleste, rebondissant dans une intimité contagieuse et nocturne. Mélodies bouleversantes,
Quatre vingt huit est une incarnation timide et fragile d'un Chopin où crépite un piano protagoniste qui porte aux nues un mélomane passionné, un artiste éblouissant qui insuffle la vie dans le cœur du piano comme savent faire les maîtres de cet art. Et si les notes me bercent tout au long de ces quatorze titres, une tension douce m'enferme dans un cocon sonore engourdissant mes plaisirs troublants et me rend dans un état végétatif à souhait. De toute façon je suis en vacances, dehors il fait gris, le vent souffle, j'ai trop bu les dernières soirées, mon estomac hiberne et j'ai trouvé là, la meilleure musique qui soit pour me laisser dériver paisiblement dans cette nouvelle année.
Et pour que la jouissance musicale puisse atteindre son apogée à la conclusion de ce premier album, Guillaume Poncelet nous offre deux bonus. Last Breath avec Thomas Azier pour les préliminaires, et Gaël Faye sur Mon terroir pour l'apothéose. Violon, Cello, Alto, trompette... Grandiose.


Yann Tiersen, Max Richter, Moinho, Jean-Michel Blais, Dirk Maassen, Yiruma... Et maintenant Guillaume Poncelet... Encore un bel artiste qui me donne toujours un peu plus soif de piano.

Tracklist
01 - Morning Roots
02 - Duty

03 - Reverse
04 - Gus Song
05 - Homo Erectus
06 - Le Cahier
07 - Après
08 - Au bout du souffle
09 - Derrière la porte
10 - Teano
11 - L'ennui
12 - Iceberg
13 - Othello
14 - The Two Of Me
Bonus
15 - Last Breath (Live at Studio Davout with Thomas Azier)

16 - Mon terroir (Live at Studio Davout with Gaël Faye)

19 janvier 2018
Universal Music

www.facebook.com/guillaumeponcelet
www.guillaumeponcelet.fr

30 décembre 2017

La sélection de décembre 2017

En sélectionnant le meilleur de la musique actuelle, Break musical vous propose chaque mois des découvertes et des nouveautés à ne louper sous aucun prétexte.



Écoutez nos autres playlists sur soundsgood : soundsgood.co/break-musical

27 décembre 2017

Babos à la Playa avec Les 3 Fromages !

Il fallait bien cette onde parodique de chaleur dansante et fiévreuse pour se soigner de cette froideur de décembre. La dinde aux marrons et les petits chocolats toujours au bord de l'explosion dans le bide, les envies sont flanquées de procrastination. Faut reprendre le boulot, il pleut sur Rennes.

Chouette pause dans ce quotidien post-Noël un peu morbide, Les 3 Fromages dépose dans nos tympans la chaleur d'un nouveau clip incorporant avec brio bonne humeur et message, hélas, encore trop d'actualité. Le trio de rockeurs bretons nous emmène avec eux dans une ballade attachante et entrainante où Manu Chao aurait rejoint Boulevard des airs. Un peu moins punk, un peu moins rock, si le clip peut arriver aux oreilles d'autres publics, et que le message est compris, alors tout sera définitivement parfait. Je danse de la tête, je suis heureux d'écouter en boucle Babos à la playa depuis une heure, et je peste un peu, enfin plutôt comme toujours, contre tous ces blaireaux qui polluent les plages, contre ceux qui balancent leurs mégots partout, contre ceux qui ne sont pas capables de prendre conscience qu'un petit geste pour avoir beaucoup de conséquences. Dans le bon sens comme dans le mauvais. Pour les autres, pour l'environnement, pour les futures générations, pour soi-même, s'élever pour être meilleur, mais ça... 


Premier extrait -fantastique- du nouvel album Maman j'ai raté l'Album à paraitre le 23 février 2018 chez Wagram Music. Le rendez-vous est noté !

26 décembre 2017

Les 20 albums de 2017 les plus excitants pour Break musical

Personnellement, 2017 fut une très belle année musicalement, voir même carrément excitante. Avec une flopée de disques épatants, de découvertes et de confirmations. Voici ma liste de ces 20 albums que je vous recommande... 



1 - TIM DUP - MELANCOLIE HEUREUSE
Sortie le 27 octobre 2017
Columbia

"Si c'est un peu trop tôt ou un peut être exagéré de dire que Tim Dup réinvente la chanson française, qu'il s'invite au Panthéon des plus grands artistes de notre paysage francophone, une chose est sûre, c'est que cette Mélancolie heureuse donne le vertige jusqu'au K.O sentimental. Une haute voltige musicale."  Lire la chronique complète sur Break musical


2 - NESLES - PERMAFROST
Sortie le 29 septembre 2017
Microcultures Records / Differ- Ant
"Porté par des mélodies et des arrangements soignés, Permafrost est un disque émouvant, inspiré, élégant, solide et fragile à la fois, qu’il ne faut pas hésiter à découvrir absolument." Lire la chronique complète sur Break musical


3 - SLOW JOE & THE GINGER ACCIDENT - LET ME BE GONE
Sortie le 17 février 2017
Musique sauvage / [PIAS]
"Non, on ne peut pas et puis on à pas le droit de chroniquer un album si beau. Un album hors du temps, hors catégorie, hors compétition. Il faut le vivre, il faut l'écouter, il se respire, se laisse caresser... Pour mieux se laisser s'enivrer par ce dernier cadeau..." Lire la chronique complète sur Break musical


4 - OCTAVE NOIRE - NEON
Sortie le 20 janvier 2017
Label Yotanka
"Une dimension et une envergure hallucinante, des envolées pour le meilleur et un synthé en apnée. Voilà une pop électro planante avec des lumières qui explosent de partout autour de moi à l'écoute de ce futur grand disque..." Lire la chronique complète sur Break musical


5 - GUNWOOD - TRAVELING SOUL
Sortie le 28 avril 2017
Rainchild Records & Zamora Label
"Si en ce moment, il y a un groupe de rock bluesy de par chez nous qui mérite la plus belle de nos attentions, c’est bien Gunwood«Ils aimaient tellement la musique qu’il fallait qu’ils en fissent.», qu'est-ce que vous avez bien fait les mecs ! Lire la chronique complète sur Break musical



6 - JOEL HENRY LITTLE - GREAT KILLS FRIENDSHIP CLUB
Sortie le 13 octobre 2017
Microcultures/Differ-Ant
"Tout seul chez lui, Joel Henry Little compose, interprète, arrange, enregistre, bidouille du haut de ses 19 ans... Un génie. Great Kills Friendship Club en est la preuve, un album à la hauteur de son talent.Lire la chronique complète sur Break musical


7 - THUNDERCAT - DRUNK
Sortie le 24 février 2017
Brainfeeder
"Thundercat balance une énorme dose de bonne humeur là où le sujet n'est paradoxalement pas forcément joyeux, tel un Tex Avery plongé dans une soul saupoudrée de jazz, d'électro et de hip-hop.


8 - BONOBO - MIGRATION
Sortie le 13 janvier 2017
Ninja Tune
"Doux, rêveur et enivrant, l'univers de Bonobo ne s'explique pas, il se vit. Comment je fais ? Je m'allonge, je glisse l'album dans le lecteur, je ferme les yeux et je me laisse porter.... loin..."


9 - DAGUERRE - LA NUIT TRAVERSEE
Sortie le 10 février 2017
LamaO Editions
"Entrecouper son quotidien par des petits bouts de poésies, entre deux tranches de mauvais temps une voix profonde résonne et les mots pleuvent dans un déluge de cordes. La nuit tombe, Daguerre se penche sur mon oreille, il se met à chanter, je ferme les yeux, j'ai le cœur qui vibre.Lire la chronique complète sur Break musical


10 - NEIL YOUNG - HITCHHIKER
Sortie le 08 septembre 2017
Reprise Records
Je ne pourrais dire mieux : "Le chef d'oeuvre sorti du tiroir : l'immense songwriter canadien Neil Young sort vendredi "Hitchhiker", un album acoustique inédit enregistré en une nuit, le 11 août 1976, qui se révèle être un des sommets de sa discographie déjà très riche."  Le point


11 - MAC DEMARCO - THIS OLD DOG
Sortie le 05 mai 2017
Captured Tracks
"Ce mec est fou, sa musique fait un bien fou. La voix grave et suave, entre la plénitude et la plaisanterie, lignes de basse simples mais terriblement efficaces, jeu de guitare léché... Plaisir volume à fond"


12 - STUPEFLIP - STUP VIRUS
Sortie le 03 mars 2017
Etic System
"Atteindre son objectif de 40'000€ crowdfunding en une heure, jusqu'à devenir le 3ème projet musical le mieux financé via internet du monde moi je dis qu'il n'y a plus besoin d'explication supplémentaire. Peut-être pour dire uniquement que l'odeur de la K7 qui se dégage de cet album est savoureuse."

 
13 - BERTRAND CANTAT - AMOR FATI
Sortie le 01 décembre 2017
Barclay
Après Horizons en 2013 sous le nom de Détroit, Bertrand Cantat revient avec Amor Fati et nous plonge dans divers ambiances, feutrées, synthétiques et étranges. dans la continuité de Des Visages Des Figures. Amor jucundum.


14 - DE CALM - DISPARUE JULIETTE
Sortie le 31 mars 2017
Les Ré-créations du Pourquoi
"Encore une fois, De Calm débarque avec un disque qui tourne en boucle, car il est comme ces albums que l'ont ne se sépare jamais. Il a quelque chose de plus, une petite étincelle, une chaleur, un murmure, une caresse... "  Lire la chronique complète sur Break musical


15 - CHOUF - VOLATILS
Sortie le 20 octobre 2017
Autoprod
"Un vrai poète des temps modernes ! Comme ceux qui rendent la vie mieux, vraie. Sa musique et ses mots prennent un maximum de place dans le cœur pour y faire naître des trucs positifs et heureux qui pétillent. Des artistes comme celui-ci, bordel qu'est-ce que ça fait du bien !"  Lire la chronique complète sur Break musical


16 - TY SEGALL
Sortie le 27 janvier 2017
Drag City
"Ce Ty Segall 2017 fera lui partie des bons crus et sans doute des disques les plus variés qu’il a pu produire à ce jour. Un plaisir  psyché-garage-glam-rock"  


17 - MOINHO - ELASTIKANIMAL
Sortie le 12 mai 2017
1631 Recordings
"Aujourd'hui, Elastikanimal m'hypnotise, m'envoûte, m'engourdit, me décontracte, me déchire. Demain ? Je recommencerais pour fondre une énième fois dans la délicatesse absolue de ses notes de piano..."  Lire la chronique complète sur Break musical


18 - ORELSAN - LA FETE EST FINIE
Sortie le 20 octobre 2017
Wagram music
"Le nouvel album de Orelsan dans mon top des albums les plus excitants de 2017 ? Basique."  


19 - COLUMBINE - ENFANTS TERRIBLES
Sortie le 21 avril 2017
Universal Music

"Columbine, le collectif qui met un coup de vieux au rap français" Les inrocks  


20 - PETER OREN - ANTHROPOCENE
Sortie novembre 2017
Autoprod
"Je ne respire plus s'il le faut, pour vivre au mieux ce son. Tel un prêcheur de petits bonheurs simples, je glisse les morceaux dans mon lecteur MP3 et je m'en vais profiter des rayons naissants du soleil qui percent les nuages. Cette musique décèle un besoin d'air. Oh oui, arpenter la campagne après la pluie avec de la bonne musique dans les oreilles, amoureusement folk.



20 décembre 2017

Les dix plus belles pochettes d'albums de 2017 selon Break musical

Chaque début d'année arrive sur la toile une multitude de tops pour commémorer les douze mois musicaux qui viennent de s'écouler : Le top des dix meilleurs chanteurs, le top des dix plus gros revenus, le top des plus belles découvertes, le top de la plus belle barbe, le top des plus gros flops, le top des vidéos-clips les plus vues...
Nous avons voulu aussi participer et nous nous sommes intéressés sur l'objet important d'un album physique, celui qui interpelle en premier le regard et qui peut créer un véritable coup de cœur : la pochette.

Sans les classer dans un ordre de préférence, voici donc notre petite sélection des plus belles pochettes d'albums sortis durant l'année 2017.











Et vous, quelle est votre pochette d'album préférée paru en 2017 ?


7 décembre 2017

Garciaphone - Dreameater

La beauté semble encore une fois, être au centre de l'oeuvre de Garciaphone. Sur Dreameater, second album de l'artiste, elle se présente sous plusieurs facettes. Pour une poignée de moments délicieux.


Délicieux d’abord par la douceur des arrangements, toujours au service de la chanson. Ensuite par la poésie à la fois simple et contagieuse, d'une délicatesse maîtrisée habilement par le groupe. Olivier Perez, l'âme de Garciaphone, nous fait valser entre guitares et textes mélodiques et mélancoliques avec ce sentiment de s'enfoncer dans un certain confort loin, très loin, d'être désagréable. C'est moelleux, et c'est difficile d'en sortir. L’album commence en terrain conquis avec le beau morceau Don't Let It Die Like This. Ensuite, l’incontournable chanson Oh Sleepless World fait place à l’une des belles ballades de l’album : Heirmet. C’est que Garciaphone excelle dans les morceaux flirtant avec la pop aérienne qui évoque généralement l’amour dans toute sa splendeur et la mélancolie dans sa complexité. Mourning Of The Day, à la moitié de l’album, semble nous plonger définitivement  au milieu de ballades douces. Des mélodies simples mais pas si faciles. S'en suit d'autres chansons toutes aussi correctes, avant la très belle A Hole In The Universe. Dusk qui conclut un album remarquable, est sans réfléchir, elle est l'une de mes chansons favorites de Dreameater, avec ses sonorités à la fois suaves et intenses, elle résume bien ce qui se passe en écoutant les dix titres de cet album. S'associant les uns après les autres, ils atteignent la cible de notre écoute par leur dépouillement et leur sensibilité. Un album que je pourrais qualifier de réconfortant, chaleureux, et troublant.  


J'écoute l'album, écouteurs dans les oreilles, je traverse le centre-ville, il est 17h30 et le jour tombe. Les lumières de novembre s'allument, Dreameater m'enivre. Je suis bien.

Tracklist
01 - Don't Let It Die Like This
02 - Oh Sleepless World
03 - Heirmet
04 - I'll Be A Riddle
05 - Mourning Of The Day
06 - Deadstar
07 - Every Song Of Sorrow Is New
08 - A Hole In The Universe
09 - Our Time To Spare
10 - Dusk

10 novembre 2017
Microcultures


www.facebook.com/garciaphone
www.garciaphone.com


5 décembre 2017

La compil BREAK MUSICAL 2017

20 titres, une heure quatorze de musiques : Voici ma sélection coup de cœur de 2017 choisie parmi toutes les chroniques écrites sur break-musical.fr durant l'année. Un bon coup de retro dans les oreilles !



Vous préférez écouter la playlist sur Youtube ? Cliquez ici

01 - Octave Noire - Un nouveau monde
02 - Slow Joe & The Ginger Accident - My Sway
03 - Nesles - Mes Forêts
04 - Dimoné - La grande allée
05 - Chouf - Êtres Jetables
06 - Matmatah - Marée Haute
07 - Laura Cahen - Froid
08 - Nirman - Azzam David
09 - Jon and Roy - Runner
10 - Lewis Evans - Spring
11 - Klô Pelgag - Les Ferrofluides-fleurs
12 - Léonard Lasry - Le seul invité
13 - De Calm - Alligator
14 - Daguerre - La nuit traversée
15 - Tim Dup - Vers les Ourses Polaires
16 - Cécile McLorin Salvant - You're My Thrill
17 - The Apartments - On Every Corner
18 - Gunwood - Traveling Soul
19 - Coffees & Cigarettes - Un cri
20 - Makja - Car née de doutes

30 novembre 2017

La sélection de novembre 2017

En sélectionnant le meilleur de la musique actuelle, Break musical vous propose chaque mois des découvertes et des nouveautés à ne louper sous aucun prétexte.



Ecoutez nos autres playlists sur soundsgood : soundsgood.co/break-musical

26 novembre 2017

Makja - Car née de doutes

Il m'a mis dans sa poche le jour où il est venu sans bruit faire vibrer sa première note, ses premiers mots avec le son de sa voix.  MAKJA - UN CAMP et j'ai plongé immédiatement... Depuis, je me laisse diluer docilement... 


Car née de doutes, titre extrait de son nouvel opus à venir (Ne te retourne pas).

"Le nez dans l'écriture et le cœur allant vers de nouvelles aventures..." Makja vient de nous livrer une nouvelle chanson comme un nouveau souffle au milieu de ses projets. L'artiste sème encore ses mots, pour récolter et distribuer les émois. Réalisé sur les terres corses d’origine de sa grand-mère maternelle, Makja avait envie de revenir aux racines, s'inspirant de l'île de beauté de son enfance, si sauvage, si forte et si fragile à la fois. Contraste et reflet d'un texte puissant, imprimé par la vie souvent bouleversante, ses chemins croisés, ses routes abandonnées auxquelles on a donné une seconde chance. Tout est parfait quand nous montons le volume, la production, le jeu et la danse des mots. Makja est un poète sonore au timbre et au rythme solennel qui monte très haut dans la stratosphère musicale, à tel point que les particules de ses mots s'évaporent infiniment dans l'air. Certainement pour mieux respirer ses rares atomes de poésie et de lumière en suspension dans le temps. Une chanson que j'écoute immobile, sous un éclat brillant et une légèreté magnifique. Makja monte si haut.

Car née de doutes,
Elle a ce parfum des errances,
Où les fragrances de mille fleurs 
Dansent puis heurtent chacun de tes sens.


J'écoute en boucle. Impossible de laisser passer une chanson pareille.

www.facebook.com/makjaofficiel
www.makja.com
makja.bandcamp.com

17 novembre 2017

De Calm - La bonté est bizarre

En cette semaine de commémorations des événements du 13 novembre, De Calm vient de poster le clip d'une chanson issue de leur dernier album Disparue Juliette. Originalité du projet, le titre a été re-écrit et interprété avec les élèves du collège de la Montagne Noire de Labruguière (81). Une expérience créative, unique et intense.

Un clip incroyablement beau et émouvant ! Bravo aux jeunes et aux artistes pour le boulot !


"Ce titre a été écrit avant les événements. Il figure sur notre dernier album "Disparue Juliette". Il s'agissait au départ d'une déambulation nocturne à la recherche d'humanité. Peut-être celle qu'on guette dans les concerts. Nous avons été troublé qu'il entre en résonance avec ce qui s'était passé au Bataclan. Nous avons pris la liberté de changer une ou deux petites choses mais tout était déjà là.

L'hommage s'est prolongé avec la réalisation d'un clip avec des élèves du Collège de la Montagne Noire de Labruguière dans le Tarn. Ensemble, nous l'avons écrit et mis en scène dans une salle de spectacle. Une expérience unique où de bout en bout, nous avons essayé d'approcher tragédie et espérance."

Guillaume Carayol



15 novembre 2017

Slim Paul - Le Blues de Scarecrow en album solo.

Slim Paul, si ce nom ne vous dit encore rien et que vous êtes fan de Hiphop et de Blues, alors vous avez vraiment raté quelques chose. 


Car Slim Paul, c’est avant tout en tant que chanteur Blues du groupe Scarecrow (www.facebook.com/blueshiphop) que nous l’avons connu. Les toulousains de Scarecrow ont mis une grosse baffe à la scène hiphop et blues ces huit dernières années sur toute la France et même à l’étranger en mélangeant avec brio les deux style pour n’en faire qu’un unique, le leur : blues hiphop. On vous invite à découvrir et acheter les albums du groupe  à l'adresse suivante : www.blueshiphop.bandcamp.com

Aujourd’hui c’est la fin de Scarecrow, fin définitive là est la question … on ne sait pas trop ! Mais en tout cas, les membres partent dans différents projets chacun de leur coté ! Pap’s Batteur de Scarecrow est actuellement dans Paranoïd un groupe de pop rock. Adrix Antibio le MC de Scarecrow semble préparer des choses aussi, un album hiphop ? On attend. 
Et aujourd’hui, vu que c’est de lui qu’on va parler, Slim Paul revient et entame les dates en solo un peu partout en France et nous présente son ONE OF THESE DAYS issu d’un album qui s'appelera DEAD ALREADY et sortira en Mars 2018. 


Et parfois quand on dit enregistrement et sortie d’album, on dit aussi financement participatif ! Et bien ici c’est le cas et il est encore temps de cliquer sur la page ULULE pour financer le premier Slim Paul en solo. Pour financer mais pas seulement, soutenir et surtout profiter des contreparties inédites :  page Ulule du financement de l'album 

On a hâte de découvrir ce nouvel opus. Et de découvrir ce que chacun des membres de  Scarecrow va faire en espérant un jour que le groupe se reformera et viendra nous proposer un nouvel album et des nouveaux concerts.  


 
© since 2014
-->