Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

26 mai 2016

Travis - Everything at once

Grand moment de plaisir, les écossais de Travis sont de retour ! Et à l'évocation de ce nom, revient forcément la chanson Sing en tête, véritable madeleine de Proust musicale rappelant le bon temps des années 90.


Un huitième album pour Travis, trois ans après Where You Stand qui avait marqué le retour de Francis «Fran» Healy, faisant une parenthèse de sa carrière solo. Sur ce Everything At Once, le chanteur et ses complices Andy Dunlop à la guitare, Dougie Payne à la basse et Neil Primrose derrière la batterie, reviennent avec une envie communicative à travers quelques chouettes titres ici et là parmi les dix titres de ce nouvel album. Et ça commence avec le premier extrait balancé avant la sortie de l'album 3 Miles High. Histoire de se dire que le groupe ne se renouvelle pas mais n'en perd pas pour autant sa force : une pop mélodique à coup de refrains entraînants... Confirmation avec Magnificent Time. La chanson qui te fait sautiller dans la rue. Véridique. Je sors du travail, il fait beau comme un printemps corse sur la Bretagne, je fixe mes écouteurs dans les oreilles et dès que la chanson arrive je m'imagine devenir un cabri, Mes pas enjoués, le sourire aux lèvres. Courte, carrément commerciale, mais diablement efficace. Radio Song aussi se veut être accrocheuse. Et c'est quand la pop s'envole avec Animals et son petit coté U2 ou encore Paralysed qui casse les dents à Coldplay, que l'on sait pourquoi la carrière de Travis est si respectée. Mais comment ne pas aimer ce genre de groupe ? Et si quelques titres de la première partie ne cassent pas vraiment trois pattes à un canard, quelques uns de la dernière partie apportent un vrai moment de grâce et de légèreté. Ça commence par 3 Miles High, puis la séduisante All Of The Places et enfin avec le dessert de frissons avec Idlewild en duo avec Josephine Oniyama. C'est beau ce mélange de voix avec celle (fantastique) de Fran. J'en reprendrais bien une part par gourmandise.

Dans la pile de disques, pas loin de ce nouvel album de Travis se trouve un bon vieux Simple Minds, oh oui, ou encore The Silencers, forcément... De quoi se faire une playlist d'où s'évaporeront quelques bonnes odeurs de Glascow !


Pas mieux mais pas pire que les précédents albums de leur belle discographie, Travis reste Travis, toute en simplicité et naturel, sans forcer. Vous me direz, quelques chansons de plus dans le gosier ne se refuse pas, surtout de la part de ce groupe.

Tracklist
1 - What Will Come
2 - Magnificent Time
3 - Radio Song
4 - Paralysed
5 - Animals
6 - Everything At Once
7 - 3 Miles High
8 - All Of The Places
9 - Idlewild
10 - Strangers On A Train

29 avril 2016
Red Telephone Box Records

www.facebook.com/travistheband
www.travisonline.com


 
© since 2014
-->